image

En un coup de crayon, le talentueux affichiste Raymond Savignac montre qu’il a tout compris du malheur du migraineux et dit du même coup qu’il existe une solution : l’aspirine Aspro. Le dessinateur aime surprendre le passant avec ces images imprévisibles qui ont marqué des générations d’individus.

Savignac disait de l’affiche : « C’est la championne de la communication, claire, concise. Elle proclame, elle claironne, elle réveille », l’une de ses autres citations les plus célèbres « L’affiche est un coup de poing dans l’oeil ». Il fut l’un des premiers à oser faire de ses publicités des gags visuels, pour vendre bien sûr mais aussi divertir. Cela avait l’avantage de rendre les marques plus sympathiques. Voilà ce qu’il disait à ce propos  » Si je m’exprime par gags, boutades, pirouettes… c’est d’abord parce que le public s’ennuie tellement dans son train train quotidien que je considère que la publicité doit divertir »

 

Un commentaire

  1. Martial

    Bonjour;
    A propos de cette pub, voici une anecdote: j’étais en 5e à Tivoli, lycée privé de Bordeaux, année scolaire 1966/67.
    Un jour, notre prof de dessin nous annonce qu’une grande société (nous n’avons pas su le nom) organisait un concours de dessin dont le thème était  » la migraine, le mal à la tête ».

    Je me souviens parfaitement avoir dessiné une tête « souffrante » traversée par des voitures.Les dessins ont été envoyé, mais nous n’avons jamais eu de retour.
    Donc je n’ai plus ce dessin; bien sûr, mais ma question est: Savignac a-t-il réellement créé cette affiche en 1964, ou alors a-t-elle été créée 2 ans plus tard?
    Je me souviens donc parfaitement de mon dessin, car le prof de dessin a été très surpris par mon imagination et me l’a fait savoir devant la classe.
    Je n’ai pas le souvenir d’avoir vu cette affiche, et c’est bien des années plus tard que j’ai sursauté en la voyant par hasard.
    Je sais bien qu’à l’époque ce type de concours exigeait la perte des droits d’auteur, il est donc évident que je ne vais rien revendiquer; mais pour ma satisfaction personnelle ( et peut-être éventuellement flatter mon ego vieillissant), j’aimerai vraiment savoir, qui de Savignac ou de moi est à l’origine de cette affiche.
    Cordialement
    Martial

Laisser un commentaire à Martial