image

La marque Cuisinella est habituée à sortir des campagnes relativement décalées, on se souvient tous de ce spot où une femme entre dans sa cuisine et découvre son mari dans une position fâcheuse. Mais parfois essayer de surprendre le public peut se retourner contre vous, c’est la mésaventure qui est arrivée à la marque aujourd’hui.

Afin de marquer les esprits, la marque décide en collaboration avec l’agence Change de lancer une vidéo virale sur YouTube présentant une caméra cachée dans laquelle un faux sniper shoote des individus (acteurs ? ou véritables passants ?) dans la rue avec des billes de peinture. Les victimes sont automatiquement prises en charge par les services de secours, puis conduites aux pompes funèbres où elles sont enfermées manu militari dans un cercueil. Prises de panique, elles hurlent qu’elles ne sont pas blessées et semblent effrayées par le cauchemar qu’elles sont en train de vivre. Au final, elles finissent par ouvrir le cercueil et se retrouvent au milieu d’un magasin Cuisinella avec une fin digne des grandes heures de Marcel Beliveau où tous les protagonistes de la supercherie applaudissent les victimes et s’auto congratulent de cette bien mauvaise farce. Avec pour finir ce slogan final  » N’attendez pas qu’il soit trop tard avant d’en profiter ».

La réaction des internautes a été plus que vive sur Twitter en particulier, poussant la marque à retirer sa vidéo virale très négativement évaluée sur le site de partage vidéo YouTube. Ce film était la première étape d’un dispositif viral, puisque deux films étaient prévus dans la continuité, pastiches des émissions de Canal + « Le SAV d’Omar et Fred » et « Bref ». Difficile de savoir maintenant si la marque envisage de poursuivre l’opération.

Voici le communiqué de presse diffusé par l’agence Change pour répondre à tous ceux que le film a dérangé.

 

Quelque chose à dire ?