image

David Lynch est un réalisateur connu pour le caractère mystérieux, étrange de ses films. Parmi les films qu’il a réalisé, on peut retenir Eraserhead, Elephant Man, Dune,  Blue Velvet, Sailor et Lula, Twin Peaks (l’adaptation cinématographique de sa série TV) Lost Highway, Mulholland Drive et Inland Drive qu’il réalisa en 2007. Son approche cinématographique en fait un réalisateur à part, en raison de son approche plutôt surréaliste, ses films ne laissant jamais les spectateurs indifférents. En parallèle du cinéma, il est un véritable touche à tout puisqu’il est aussi écrivain, peintre, musicien…

Les campagnes qu’il a réalisé sont très différentes et pour ne pas vous le cacher, en choisir 3 a été fort difficile au regard du nombre important de films publicitaires qu’il a réalisé. J’ai voulu présenter trois films plutôt différents afin de montrer l’approche éclectique de ce génie de l’image.

Barilla « La chute »  (1993) La marque Barilla fait appel en 1993 à l’acteur Gérard Depardieu pour qu’il soit l’égérie de la marque. A cette époque, il est au firmament de sa carrière. Afin de réaliser le film le mettant en scène, il faut une pointure du cinéma international. L’agence TBWA dePlas fait alors appel à David Lynch pour mettre en image cette séquence au début de laquelle, une petite fille chute en vélo. Nous sommes loin de l’ambiance habituelle des films de Lynch, avec ce film très académique.

Playstation 2 « Le troisième monde » (2000) : Pour le lancement de la nouvelle console de Sony, la marque et son agence TBWA Londres font appel à David Lynch, qui livre un film publicitaire dans le même esprit que ses réalisations cinématographiques, un mélange d’étrange et d’esthétisme. Une bande son en accord avec les images plutôt surréalistes.

Gucci by Gucci (2008) : Sur la musique « Heart of Glass » de Blondie, ce film nous plonge au coeur de Los Angeles, ville chère au réalisateur (Mulholland Drive, Lost Highway…). Ce spot met en scène plusieurs femmes dans un univers très luxueux (décor, tenues…). Voici ce qu’en disait la styliste Frida Giannini « «Je voulais que notre première campagne publicitaire à la télévision possède le côté étrange et surréaliste qui caractérise le cinéma visionnaire de David Lynch». Ce film fut le premier réalisé pour la marque.

 

 

 

 

 

Quelque chose à dire ?