image

En 1987, L’agence CLM/BBDO et son directeur de création Philippe Michel sont sollicités par la marque Kookaï qui est alors toute jeune (lancée en 1984).
L’objectif : Développer la notoriété de la marque quasi inconnue et viser une cible de jeunes filles autour de 15/16 ans avec un budget à l’époque d’environ 300 000 euros.
Pour faire émerger la marque parmi ses nombreux concurrents, Philippe Michel décide de mettre en scène des jeunes femmes, sûres d’elles même, qui osent affirmer qu’elles sont belles et si elles le sont, c’est pour séduire les mecs. La campagne dont la plus grande partie des visuels est traitée en noir et blanc (en affichage et presse) connaîtra un grand succès, et permettra à la marque Kookaï de se faire remarquer au milieu d’une concurrence très présente sur le marché des vêtements à destination des adolescentes.

Trackbacks pour cet article

  1. Kookaï en panne | Café Mode, l'oeil d'une parisienne (presque) à la page - Lexpress Styles
  2. Revue de Web n°142 : T’es en quelle classe, toi ? | Besnob
  3. Cup of links #38 | Semiozine

Quelque chose à dire ?