image

Au début des années 90, en regardant une compilation de films étrangers, les créatifs de l’agence Lintas s’aperçoivent que les spots de lessive racontent toujours la même chose : un drame autour d’un problème de tâche, que les gestes et intonations des personnages suffisent à faire comprendre, quelle que soit la langue.

L’idée vient alors de concevoir une langue imaginaire, appelée Poldomoldave, mélange de différents langages (français de la rue, argot, latin, anglais, italien, allemand, espagnol …), assez familière pour être décodable, assez complexe pour susciter la curiosité et faire rire. C’est la conceptrice rédactrice Dominique Cozette qui va créer cette nouvelle langue étrange.
Tout d’abord testé sur des personnages humains, le Poldomoldave remporte un vif succès sous la forme d’animatic mais connaît un cuisant échec une fois le film tourné (cf.pré-test ci-dessous)

les consommateurs refusent de s’identifier à des personnages parlant un langage jugé “ridicule” et “bêtifiant”.
Les créatifs ont alors l’idée de mettre en scène des singes plutôt que de vrais acteurs pour créer un décalage : Le singe, seul est assez proche de l’homme pour permettre la projection, mais assez éloigné pour éviter l’identification. C’est ainsi que commença la fameuse saga d’Omo et des singes…Cette campagne fut auréolée du prix Effie en 1994, montrant ainsi l’efficacité d’une telle stratégie.

Agence : Lintas
Directeur de la création : Alain Laurens
Directeur de clientèle : François Banon
Chef de groupe : Pascale Dequaire
Conceptrice Rédactrice : Dominique Cozette
Directrice artistique : Elisabeth Bonamy
Directeur artistique : Pascal Montel

Quelque chose à dire ?