image

Pour sa collection automne/hiver 1998/1999, l’agence Wolkoff & Arnodin réalisa pour  “Rive Gauche” d’Yves St Laurent une campagne « print »  associant deux univers chers au grand couturier : La peinture et la mode. Ces annonces reprennent des oeuvres classiques, identifiables en les détournant.

Dans la reprise de l’oeuvre  « l’Olympia » d’Édouard Manet (1863), la femme nue devient un homme habillé, et la “doudou” se retrouve avec un bouquet de fleurs pour seul artifice. Pour l »allusion au « Déjeuner sur l’herbe » de Manet (1863), la demoiselle est habillée, les deux messieurs sont nus.  Pour l’oeuvre « Gabrielle d’Estrées et sa sœur », on nous présente un jeune homme  tandis que la femme (Kate Moss) porte une robe. Ces toiles sont détournées au service de la mode, et dans la logique des collections puisque ce sont évidemment quelques-uns des modèles de la marque qui sont photographiés. La réalisation de ces photos a été confiée à Mario Sorrenti, dont le traité est très pictural.

(Agence : Wolkoff et Arnodin)

Vous découvrirez les oeuvres d’art dont s’est inspirée la campagne en suivant ce lien : wicked-halo.com

 

Quelque chose à dire ?