image

La Société protectrice des animaux a mené, en 2004 à Paris, une campagne choc s’opposant à l’importation et à la commercialisation de peaux de chats et de chiens en provenance d’Asie.

Deux visuels conçus par Australie et mettant en scène un chat et un chien écorchés. La campagne, qui avait reçu un avis négatif du BVP, avait été refusée par les afficheurs, c’est pourquoi ces annonces ont été affichées sur les flancs d’une dizaine de camions qui ont sillonné les principaux quartiers commerçants de Paris.

 

Quelque chose à dire ?