image

Alex Smith a un fils de 6 ans prénommé Harrison. Celui-ci est victime d’une maladie orpheline, la dystrophie musculaire de Duchenne, qui provoquera son décès lorsqu’il atteindra 20 ans. Cette annonce expose clairement le problème avec cette accroche  » J’aurai souhaité que mon fils ait le cancer ». Contrairement au cancer, cette maladie qui touche 2 500 personnes en Grande Bretagne, ne peut pas être guérie. Son seul espoir est de récupérer le plus de dons possibles afin de pouvoir aider la recherche scientifique afin qu’elle puisse trouver à terme un traitement contre cette maladie.

L’idée imaginée par l’agence Ais (Londres) est de montrer que la recherche scientifique accorde moins d’importance aux maladies orphelines. L’annonce est parue dans les supports « The London Evening Standard » et « The Independant ».

harrisons-UK

Mai 2013

 

Trackbacks pour cet article

  1. L’annonce qui choque l’Angleterre |...
  2. 'J’aurai souhaité que mon fils ait...
  3. 'J’aurai souhaité que mon fils ait...

Quelque chose à dire ?