image

Avec un million de consommateurs, le Brésil est devenu aujourd’hui le premier marché mondial du crack, ce dérivé de la cocaïne très bon marché aux effets dévastateurs. Afin de sensibiliser le grand public à ce fléau qui détruit la jeunesse brésilienne, l’agence Talent a mis en place dans une galerie commerçante une série d’affiches mettant en scène des visages en gros plan. Rien de très surprenant pour l’instant.

Afin de montrer que le crack ronge ses consommateurs à petit feu, l’agence a eu l’idée d’imprimer ces affiches sur un support à base de farine dont les vers raffolent. Ainsi ces affiches sont dévorées petit à petit, exprimant ainsi la lente destruction des consommateurs de crack.

Source : Golem13

Quelque chose à dire ?