image

Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme (OSHD), une ONG syrienne basée en Grande Bretagne, les 3 ans du conflit syrien ont tué près de 136 000 personnes. La population civile n’a pas été épargnée avec près de 50 000 victimes dont 7 300 enfants (Source : Le Point).

Afin de sensibiliser et de davantage impliquer la population anglaise sur ce conflit meurtrier, l’ONG « Save The Children » vient de sortir une vidéo particulièrement choc. L’idée de l’agence Don’t Panic est de transposer le conflit sur le sol britannique. Ce court-métrage montre une jeune fille qui souffle sa bougie d’anniversaire, s’enchaîne ensuite toute une série de plans courts traitée chronologiquement montrant des instants de bonheur interrompus brutalement par des scènes de guerre très réalistes.

En effet, en montrant la réalité que peut engendrer un conflit sur le quotidien d’une jeune fille anglaise, l’agence espère provoquer une prise de conscience plus importante, car pour beaucoup ce conflit est bien trop lointain pour que l’on s’y intéresse. Le film se terminant d’ailleurs sur ces mots « « Ce n’est pas parce que cela ne se passe pas ici que cela n’arrive pas ».  L’objectif est que la population s’implique davantage dans ce conflit en signant notamment une pétition qui sera envoyée aux chefs d’Etat afin de les impliquer davantage sur le sort des enfants afin que ces derniers puissent faire pression sur le régime syrien pour qu’il autorise les ONG à franchir les frontières du pays pour venir en aide aux populations victimes du conflit.

Découvrez cette vidéo très forte qui a été vue près de 10 millions de fois sur YouTube.

Image de prévisualisation YouTube

Société de production : Unit9
Réalisateur : Martin Stirling
Producteurs : Elliott Tagg, Geoff Tagg
Directeur de la photographie : Jacob Proud

Une opération qui n’est pas sans rappeler ce court-métrage de Matthieu Kassowitz réalisé dans le cadre d’une action de Handicap International appelée « 10 films contre 100 millions de mines » afin de lutter contre les mines anti-personnel. Dans ce film intitulé « La forêt », une famille française se promène dans une forêt jusqu’au moment où l’un des enfants saute sur une mine. L’idée ici est toujours la même. Afin de donner plus d’impact à une cause et entraîner une plus grande empathie, on transfère le problème dans une situation de notre quotidien pour que l’on puisse mieux comprendre la réalité de victimes situées à des milliers de kilomètres.

Image de prévisualisation YouTube

Mars 2014

Quelque chose à dire ?