image

Nespresso a sorti aujourd’hui son nouveau film qui met en scène cette fois-ci Jean Dujardin face à un George Clooney particulièrement revanchard.

La sortie d’un nouveau film Nespresso est toujours un événement à l’instar des spots de grands parfums. Cette fois-ci, les téléspectateurs français auront le plaisir de découvrir Jean Dujardin qui tient la réplique à George Clooney sous la direction de Grant Heslov (qui avait déjà réalisé le film précédent avec Matt Damon) . Partenaires dans le film « Monuments Men », ils se retrouvent dans une magnifique villa sur les bords du lac de Côme, un cadre tout à fait en phase avec l’image haut de gamme de la marque. Encore une fois, George Clooney est d’abord victime, comme dans le précédent film avec Matt Damon. Puis il piège son acolyte après avoir perdu dans l’affaire une paire de chaussures et un Volluto. Un film plutôt réussi qui met en avant le caractère facétieux des deux acteurs. Le film sortira officiellement sur le petit écran le samedi 1er novembre. La marque après un teaser, a décidé de révéler la version de 2 minutes du film aujourd’hui. Le film intitulé « How far » imaginé par McCann Paris nous montre tout ce que peut faire un individu pour avoir le plaisir de déguster son café. Découvrez ci-dessous le nouveau film Nespresso version 2014.

Capture d’écran 2014-10-30 à 18.33.01

Image de prévisualisation YouTube

Le lancement de ce nouveau film est l’occasion de faire un retour sur la saga Nespresso avec Georges Clooney qui a commencé en 2006. L’objectif de la marque à l’époque était de développer une politique marketing lui permettant d’accéder à une image de marque premium. La stratégie publicitaire menée par McCann Paris reposait sur une approche mettant en scène une star. L’intérêt d’une égérie étant de permettre une meilleure reconnaissance, tout en favorisant l’agrément si la star est appréciée du grand public. Autre avantage, le style, les valeurs, la personnalité de l’égérie pouvant rejaillir sur l’image de la marque.

Le choix se porta sur Georges Clooney parmi une douzaine de grandes stars internationales. Celui-ci étant porteur de plusieurs valeurs de la marque : la classe, l’élégance, la modernité et l’humour avec une bonne dose d’auto dérision que l’on retrouve dans les nombreux films.  N’oublions pas que George Clooney était aussi membre du club Nespresso avant d’en devenir l’égérie.

Nespresso – 2006 « The Boutique » par Michel Gondry. Agence Mc Cann Erickson (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

Le premier film est tourné au sein d’une boutique permettant de mettre l’accent sur la distribution très sélective du produit. Dès ce premier opus, on retrouve les éléments si caractéristiques de cette saga : la célèbre musique « The Boutique » composée par Benjamin Raffaelli et Frédéric Doll,  le célèbre plan au ralenti de la goutte en suspension au dessus de la tasse et le fameux « What else ? ». Dans ce spot, on découvre George Clooney écoutant d’une oreille attentive une conversation entre deux jeunes femmes. Les adjectifs qu’elles utilisent pourraient qualifier l’acteur…. or elles parlent du café.

Nespresso – 2007 « George who ? » par Bennett Miller. Agence McCann Erickson (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

Dans cette épisode de la saga, George Clooney est pris pour un portier au début du film, puis fait une erreur d’appréciation lorsqu’une jeune femme lui demande une capsule. En effet, celui-ci pensait qu’elle voulait obtenir un autographe. La star hollywoodienne devenant un simple anonyme dans les boutiques de la marque.

Nespresso – 2008 « Mistaken » par Guy Ritchie. Agence McCann Erickson (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

Cette fois-ci George Clooney comprend l’intérêt de rester anonyme dans les boutiques Nespresso.

Nespresso – 2009 « The piano » par Robert Rodriguez. Agence McCann Erickson (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

L’un des plus fameux épisodes de la saga. George Clooney sort de la boutique et reçoit sur la tête un piano. Il se retrouve face à St Pierre incarné par George Malkovich qui lui propose un pacte que George ne refusera pas.

Nespresso – 2010 « Cab Driver » par Grant Heslov. Agence McCann (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

On retrouve John Malkovich en chauffeur de taxi réclamant à George Clooney des capsules. La marque profite de ce spot pour mettre en avant le recyclage de ses capsules.

Nespresso – 2011 « The Swap » par Grant Heslov. Agence Lowe Strateus (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

Cet épisode intitulé « l’échange » présente une histoire entre George Clooney et une jeune femme (toujours charmante) victimes d’un échange de valise.

Nespresso – 2012 « Like a star » par Grant Heslov. Agence Lowe Strateus (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

Alors que la boutique s’apprête à fermer sous une pluie battante. On autorise George Clooney à entrer pour acheter ses capsules. George va apprendre que chez Nespresso tous les clients sont traités comme des stars. Plus de détails ici.

Nespresso – 2013 « In the name of pleasure » par Grant Heslov. Agence Mc Cann (Paris)

Image de prévisualisation YouTube

Ce film va mettre en scène George Clooney et Matt Damon qui se retrouvent dans une boutique sur les hauteurs d’une ville. Une femme pour subtiliser le café du beau George va créer une hystérie collective dans le bar. Quelques jours plus tard, c’est au tour de George de provoquer le même mouvement de foule mais cette fois-ci c’est Matt Damon qui en sera la victime. Plus de détails ici.

To be continued…..

Trackbacks pour cet article

  1. La saga Nespresso |  Pub en stock | Lyc&ea...
  2. Histoire de pub #17 | Blue Edel
  3. La saga Nespresso |  Pub en stock | market...
  4. La saga Nespresso | Nostromo, Agence de Com | ...

Quelque chose à dire ?