image

La marque allemande Zalando fait référence au spot 1984 pour son dernier film international en plongeant le spectateur dans un univers où les femmes subissent la dictature de la mode.

Parmi les publicités du XXème siècle, on retiendra le célèbre film réalisé par Ridley Scott pour le lancement du Macintosh d’Apple faisant référence à l’ouvrage de George Orwell 1984 (des détails sur ce spot ici). Le célèbre magazine « Advertising Age » le positionnant 12ème du classement américain des meilleures publicités de tous les temps en 1999.

Zalando pour promouvoir son site de vente en ligne d’accessoires de mode n’a pas hésité à s’inspirer de ce monument publicitaire. Le film imaginé par l’agence Jung Von Matt / Elbe présente comme l’original un grand écran sur lequel le visage d’une femme se présentant comme une prêtresse de la mode déclame un discours face à une assemblée hypnotisée par l’écran lors d’un défilé de mode où les mannequins sont vêtues de couleur sombre . Les propos défendent une certaine conception de la mode dans laquelle les femmes subissent son diktat : ‘’la mode est une affaire sérieuse. Si vous voulez être belle, vous devez souffrir. Ne souriez pas ! Je suis la prêtresse de la mode. Votre apparence c’est la seule chose qui compte. La beauté est synonyme de perfection. Vous êtes ce que vous portez, pas l’inverse’’

C’est alors qu’une femme habillée de couleurs claires et vives surgit sur le podium, mais cette fois-ci au lieu de lancer un marteau, elle lance sur l’écran une boîte à chaussures interrompant le discours et libérant les spectatrices de l’emprise de cette prêtresse. Apple en 1984 avait révolutionné l’informatique grand public, je ne suis pas sûr que Zalando en fasse de même dans l’univers de la mode. Disons que ce film est un clin d’oeil humoristique, au ton beaucoup plus léger au regard de la fin du film moins pertinente que celle son illustre prédécesseur.

Août 2014

Quelque chose à dire ?