image

Pour promouvoir sa programmation de films plutôt classique, le Cinéma du Parc (Montréal) a fait appel à l’agence Les évadés (Montréal). 3 prints ont été imaginés, reposant sur une illustration où l’on peut percevoir deux images en une seule selon le principe de l’ambiguïté objective.

Ce principe repose sur une figure qui bien que non ambigüe du point de vue de la perspective ou de l’opposition figure-fond, peut néanmoins être perçu, d’un moment à un autre comme représentant des objets bien distincts. On peut ainsi voir des portraits de plusieurs réalisateurs célèbres et plutôt classiques dans les cheveux desquels on décele une référence à l’un de leurs films. Ainsi, on découvre dans la chevelure de Stanley Kubrick la célèbre illustration de l’une des affiches d’Orange Mécanique, ou encore dans le portrait d’Alfred Hitchcock une allusion à son film Les Oiseaux. Pour Werner Herzog a été mis en scène le bateau que l’on retrouve dans le film Fitzcarraldo.

Une série de dessins qui peut rappeler cette célèbre illustration de Sigmund Freud appelée Ce que les hommes pensent. Ce dessin aurait-il été la source d’inspiration?

freud-femme 
Directeur de la création : Jack Latulippe
DA : Martin Dupuis
Concepteur Rédacteur : Pascal Lefebvre
Illustrations : Sebastien Thibault

Octobre 2015

 

Quelque chose à dire ?