image

Dans la région Rhône-Alpes, Emmaüs rend hommage à ses bénévoles et salariés grâce à une campagne alliant affichage et films viraux qui pousse la population à s’interroger.

Depuis ce lundi, les habitants de la région Rhône-Alpes vont découvrir des affiches sauvages les alertant qu’il faut se méfier des gens ordinaires ! 6 visuels de femmes et d’hommes, anonymes, traités en gros plan et en noir et blanc avec une simple adresse internet en guise de conclusion : www.les-extraordinaires-emmaus.org. Cette campagne teasing pousse bien sûr les individus à s’interroger : qui sont-ils ? qu’ont-il fait de mal ? L’objectif est d’attiser leur curiosité afin qu’ils se rendent sur le site internet de l’association pour y découvrir les réponses à leurs interrogations.

photo6

Une fois sur le site, l’internaute peut visionner plusieurs films présentant ces individus. Le début de chaque film peut rappeler l’émission de relooking de M6 « Nouveau look pour une nouvelle vie », où l’on demande à des personnes dans la rue de porter un jugement sur un parfait inconnu. Mais le sujet est en fait tout autre, puisque une fois les remarques faites, on explique aux passants les actions de solidarité conduites par ces diverses personnes. Aussitôt leur point est transformé et les critiques parfois négatives laissent place au respect et à l’admiration.

Avec cette campagne orchestrée par la toute jeune agence lyonnaise « La secte », Emmaüs a souhaité mettre en lumière les acteurs de cette association et surtout rendre hommage à leur engagement quotidien au service de la solidarité. Cette campagne justement appelée « les extraordinaires » inaugurera les festivités prévues dans le cadre de la première édition de la « Fêt’Emmaüs » qui se tiendra pendant 7 jours à partir du 28 septembre avec au programme : journées portes ouvertes dans les 38 structures Emmaüs du Rhône-Alpes, défilés de mode, concert, cinéma en plein air, barbecue géant, expositions, soupe populaire, jeux pour enfants, ventes exceptionnelles…

 Alors « Méfiez vous des gens ordinaires, ils peuvent être extraordinaires »

Septembre 2015

 

Quelque chose à dire ?