image

En Angleterre, une campagne d’affichage mettant en scène des personnes issues de l’immigration anime les débats en pleine campagne pour les élections législatives.

Les anglais devront voter pour renouveler leur parlement le 7 mai prochain. Même si l’économie reste le sujet le plus important autour de cette campagne, l’immigration n’est pas mise de côté, bien au contraire puisque les différents partis envisagent de réduire le nombre d’immigrants qui s’élève chaque année entre 200 000 et 300 000.

Afin d’élever le débat, le Mouvement contre la Xénophobie (MAX) vient de sortir une campagne dans le métro de Londres, visant à donner une image positive de cette population. Celui-ci a lancé une opération de crowdfunding afin de permettre la réalisation de cette série d’annonces composée de 15 portraits shootés par le photographe de Vogue, Philip Volkers. Au total la somme de 54 000 livres a été récoltée bien au delà des 44 000 livres initialement prévues, montrant ainsi le succès de ce financement participatif.

Sous l’accroche « I am an immigrant », on présente 15 personnes d’origines diverses (Pologne, Trinidad et Tobago, Kenya, Sri Lanka, Malaisie, Pays-Bas….) ayant eu un parcours exemplaire. Par exemples Lukas Belina, un jeune pompier d’origine polonaise, qui sauve des vies depuis 7 ans,  ou bien la violoniste Nicolette Moonen, arrivée des Pays-Bas en 1992 et qui enseigne à l’Académie de Musique de Londres.

Une campagne qui montre que les immigrants font partie de la société anglaise et qu’il convient de leur rendre hommage plutôt que de les diffamer.

Source : Le Monde

Avril 2015

Quelque chose à dire ?