image

A l’occasion du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, l’agence DDB Paris signe une nouvelle campagne afin de mettre en avant le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux.

Après une première campagne print très réussie en novembre 2012 à l’occasion du 1er anniversaire du musée et en 2013, la création du profil Facebook du poilu Léon Vivien qui retraçait le difficile quotidien d’un soldat français dans l’horreur des tranchées, l’agence DDB Paris lance une nouvelle série d’annonces pour promouvoir ce musée pas comme les autres.

Cette campagne met en scène plusieurs objets issus de la collection du musée, photographiés par Didier Pazery, révélateurs de la mortalité de ce conflit. On peut ainsi voir un obus parmi les 26 millions déversés, une grenade devenant à elle seule un cours d’anatomie brutale, une scie destinée aux amputations, un taxi de la Marne dont le prix de la course ne coûtait rien par rapport à celui de la vie ou encore une mitrailleuse comparée à une machine à produire des orphelins… Des annonces très sombres donnant un caractère assez funèbre à cette campagne.

La campagne sera également déclinée en radio dans le même esprit que celui des annonces prints.

Directeur de la création : Alexandre Hervé
DA : Emmanuel Courteau assisté d’Alice Labau
Conception rédaction : Jean-François Bouchet
Retouche : Emmanuel Courteau
Photographie : Didier Pazery
Chefs de projet : Marlène Bertranine, Annaelle Rivoal, Caroline Bertheuil
Responsables annonceur : Lyse Hautecœur (chargée de communication), Michel Rouger (directeur)

 Février 2015

 

Quelque chose à dire ?