image

Le record mondial du film publicitaire le plus cher du monde vient d’être pulvérisé pour la chaîne de casinos « Studio City », qui met en scène Léonardo di Caprio, Robert De Niro devant la caméra du grand réalisateur américain Martin Scorcese. L’occasion de découvrir les 10 spots les plus chers de tous les temps.

En publicité, il y a plusieurs façons d’émerger face à la multitude de films qui sont diffusés sur nos multiples écrans. Certains misent sur l’achat d’espaces en diffusant un très grand nombre de fois leur film pour que les consommateurs puissent le voir et le mémoriser. D’autres investissent plutôt dans la production, afin de présenter un film spectaculaire, par les effets spéciaux ou par les personnalités, moyennant un cachet important, qui acceptent d’y figurer.

Voici un classement des 10 productions publicitaires les plus coûteuses au monde.

1- Studio City – « The Audition » (2015) réalisé par Martin Scorcese – 70 millions de $

C’est la publicité la plus chère au monde. Le groupe Melco Crown Entertainment a investi près de 70 millions de dollars afin d’assurer le lancement de deux de ses casinos qui ouvriront en 2015 à Manille et à Macao (coût de l’investissement pour les deux édifices : 3 milliards de dollars).  Ce court-métrage publicitaire, intitulé « The Audition », met en scène deux acteurs fétiches du réalisateur Martin Scorcese : Robert de Niro et Leonardo di Caprio. C’est le réalisateur américain qui a tourné ce spot au coût pharaonique. Il faut dire que les stars hollywoodiennes auraient touchées pour leur participation près de 13 millions de dollars chacune. Le film relate un affrontement entre les deux acteurs pour obtenir le rôle dans ce spot. On peut même voir apparaître sur un plan une affiche sur laquelle figure Brad Pitt, ce qui pourrait nous faire croire qu’il devrait faire une apparition dans la version longue de ce film. Pour l’instant, je vous invite à découvrir le teaser de ce film événementiel qui sortira dans sa version longue prochainement.

2- Chanel – « No. 5 the Film » (2004) réalisé par Baz Luhrmann – 42 millions de $
Considéré depuis près de 10 ans comme le film la plus cher du monde, Chanel fait appel en 2004 à Baz Luhrmann réalisateur de « Moulin Rouge », « Roméo et Juliette » pour promouvoir son parfum phare le N°5. Le film met en scène Nicole Kidman qui recevra un cachet de 12 millions de dollars. C’est Karl Lagarfeld qui imaginera les robes haute couture utilisées pour ce spot (estimées à 120 000 euros chacune) mais aussi le somptueux collier  » N°5  » tout en or blanc, composé de près de 320 diamants portés par l’actrice lors de ce film. C’est TF1, qui diffusera le 21 novembre 2004 le film dans sa version longue en exclusivité dans un écran unique le 21 novembre.  Plus de 9 millions de personnes ont vu le film, ce jour là, à 20 h 40.

3- Nike – « The Black Mamba » (2011) réalisé par Robert Rodriguez – 30 millions de $
En 2011, l’agence Wieden+Kennedy fait appel à Robert Rodriguez (El Mariachi, Desperado, Sin City, Machete) pour un film événementiel mettant en scène toute une pléïade de stars comme Bruce Willis, Kanye West autour de Kobe Bryant surnommé Black Mamba. Un film qui montre le réalisateur racontant le scénario au basketteur des Lakers. 

4- Nike – « Write the future » (2010) réalisé par A.J Iñárritu – 25 millions de $ 
Ce spot réalisé par Alejandro González Iñárritu (« 21 grammes » ou encore « Babel ») met en scène des joueurs de nationalité différente comme Didier Drogba, Franck Ribery, Ronaldinho, Fabio Cannavaro, Wayne Rooney, Cristiano Ronaldo mais aussi quelques guests comme le tennisman Roger Federer, le basketteur Kobe Bryant et même le personnage Homer Simpson.
Le film repose sur le destin de ces stars du football. Une action réussie et le joueur devient une légende adulée dans son pays, par contre si le geste est ratée ou entraîne la défaite il sera alors maudit par ses supporters. Comme quoi le fait qu’un joueur entre dans le Panthéon du football tient au final à peu de choses…


5- Adidas « Adidas is all in » (2011) réalisé par Romain Gavras – 25 millions de $
A l’instar de Nike, en 2001, la marque Adidas s’entoure de stars elle aussi, du football bien sûr comme Lionel Messi, David Beckham mais aussi du basket avec Derrick Rose ou encore Katy Perry, B.o.B, Jérémy Scott, le DJ Mehdi… Ce film imaginé par l’agence canadienne Sid Lee est magnifié par la bande son « Civilization » du groupe Justice.

6- Guinness – « Tipping Point » (2007) réalisé par Nicolai Fulgsig   16 millions de $
A l’occasion de son 80 ème anniversaire, la marque Guinness et son agence AMV BBDO sortent un film intitulé « Tipping Point ». Il faudra tout de même 6 voitures, 45 armoires, 50 frigos, 75 miroirs, 400 pneus, 10.000 livres et 10.000 dominos pour mettre en scène cette cascade de dominos. Un film réalisé par Nicolai Fulgsig qui avait signé le magnifique spot Bravia de Sony qui mettait en scène des milliers de balles lâchées dans les rues de San Francisco.

7- Aviva – « I am John » (2008) réalisé par Vaughan Arnell  13,4 millions de $
En 2008, l’agence AMV BBDO imagine pour Aviva un spot mettant en scène un nombre très important de stars : Bruce Willis, Elle McPherson, Alice Cooper, Ringo Starr expliquant que leur succès a été lié à leur changement de nom. Une manière pour la marque d’expliquer au grand public le changement de nom de l’entreprise qui passa de Norwich Union à Aviva. Une campagne qui ne connut pas un très grand succès auprès du grand public.

8- Chrysler – « Born on Fire » (2011) réalisé par Samuel Bayer – 12,4 millions de $
Pour le lancement de son modèle C200, la marque Chrysler et son agence Wieden+Kennedy décidèrent de mettre en scène le rappeur américain Eminem avec pour toile de fond la ville de Détroit, d’où est originaire le chanteur. Ce film présenté lors du Superbowl, rend hommage aux habitants de Détroit lourdement touchés par la chômage en raison de la désindustrialisation de la ville. Par ce spot, la marque met en avant le fait que son véhicule a été construit dans cette ville par le slogan « importé de Détroit » mais aussi le travail, la conviction, le savoir-faire de tous ceux qui participé à la fabrication de ce modèle conduit dans les rues de la ville par Eminem sur l’instrumental de son morceau « Lose Yourself ».

9- Pepsi – « Now and Then » (2002) réalisé par Joe Pytka –  8,1 millions de $
Nous sommes en 2002 et Britney Spears est à son firmament. Pour s’offrir la chanteuse américaine Pepsi sort un gros chèque. Ce film retrace l’histoire de Pepsi des années 50 jusqu’à aujourd’hui. Britney Spears traversant les époques et chantant dans l’esprit des standards musicaux de chaque décennie devant la caméra du grand réalisateur de publicité Joe Pytka (Agence BBDO).


10- Honda « Cog » (2003) réalisé par Antoine Bardou-Jacquet – 6,2 millions de $
Ce film pour Honda fut une véritable prouesse technique. Imaginé par l’agence Wieden+Kennedy (Londres) et réalisé par le français Antoine Bardou-Jacquet, il nécessita environ trois mois de tournage, incluant la mise en oeuvre complète de cette séquence. Cette réaction en chaîne en temps réel de deux minutes nécessita 605 essais avant d’obtenir le résultat final. Le film final obligea l’équipe chargée du montage à assembler les parties de deux séquences distinctes.

Janvier 2015

Quelque chose à dire ?