image

Alors que le célèbre magazine de charme Playboy a décidé de supprimer la nudité de ses pages, la marque de vodka russe Stolichnaya prend à contre-pied ce nouveau choix éditorial en déshabillant ses bouteilles.

En août 2014, Playboy supprimait de la page d’accueil de son site internet toute nudité. Décision hasardeuse pour un support qui a construit son succès sur les photos dénudées de ses playmates. Au final, la moyenne d’âge des internautes fréquentant le site est passée de 47 ans à 30 ans et le trafic a été multiplié par 4, passant de 4 à 16 millions de visites. A travers ce choix, Playboy souhaitait changer son image face aux nombreux sites pornographiques qui ont donné aux photos nues de playmates un sacré coup de vieux ! Un choix payant qui permet aux internautes de partager des contenus sur les réseaux sociaux sans subir leur censure.

Avant l’arrivée d’internet, le support se vendait à plus de 5 millions d’exemplaires et peine à atteindre aujourd’hui 800 000. La stratégie développée sur le site s’applique donc dorénavant pour l’édition presse, qui n’abandonnera pas sa playmate du mois mais celle-ci sera bien plus habillée et visible pour un adolescent de 13 ans.

Lors de la sortie de la première édition sans nudité, la marque Stolichnaya et  The Martin Agency ont eu l’idée de déshabiller la bouteille de vodka dans le magazine afin de faire un clin d’oeil aux lecteurs. Plusieurs prints ayant été conçus pour l’occasion.

 

N’oublions pas que bien avant cette campagne, un des concurrents majeurs de Stolichnaya, Absolut Vodka avait déjà mis en scène sa bouteille dans le célèbre magazine de charme en présentant sa bouteille totalement nue, sans impression sur la bouteille et avec la célèbre fiche d’identité habituellement remplie par les playmates. Cette annonce était signée « Absolut Centerfold* » (*Page centrale)

absolut-centerfold

Février 2016

Quelque chose à dire ?