image

Depuis son élection le 08 novembre dernier (et même avant !), la publicité n’a pas hésité a tourner en ridicule le nouveau président américain Donal Trump. Voici quelques unes des campagnes représentatives de ce Trumpbashing publicitaire.

Le premier film, imaginé par l’agence 180LA, fait la promotion de la caméra 360fly 4K. On peut y voir Donald Trump en plein discours devant son mur nouvellement construit, par dessous lequel passent des émigrants mexicains. On retrouve l’acteur de la désopilante série « You got trumped » produite par Blackpills et diffusée gratuitement sur Youtube.

Image de prévisualisation YouTube

Voici maintenant un print très récent paru dans la presse quotidienne en Angleterre pour la marque Dove (agence Ogilvy Worldwide). Ce print s’inspire des faits alternatifs (Alternative Facts), expression utilisée en janvier dernier par Kellyanne Conway, la conseillère de Donald Trump pour décrédibiliser les médias américains. L’idée pour Dove est de présenter des alternative facts (mensonges) pour valoriser son nouvel anti-transpirant : par exemple on précise que celui-ci augmente votre Q.I de 40 points, ou encore votre signal de WIFI…

Autre print signé par les géorgiens Lasha Schrute Milorava (CR) et Tako Abramia (DA), pour un lubrifiant de la marque Durex. Le visuel illustrant l’accroche, « on peut le mettre partout, vraiment partout »

Une autre campagne roumaine pour la radio EuropaFM signée par l’agence Rusu + Bortun Brand Growers qui reprend des citations très critiquables de Donald Trump pour inciter les roumains à aller voter. En insistant sur le fait que les candidats aux élections roumaines sont moins pires que leurs homologues américains.

Le lendemain de la cérémonie d’investiture de Donald Trump à Washington, la marque de fruits secs libanaise Al Rifai et son agence République ont fait paraitre cette annonce en première page d’un grand quotidien avec cette accroche  » le monde est devenu cinglé* » (*nuts) en référence avec les produits de la marque

L’application Mozic couvre un discours de Donal Trump pour mettre en avant son service de musique en ligne. Un spot signé par l’agence DDB Maputo (Mozambique).

Image de prévisualisation YouTube

Un spot allemand particulièrement amusant qui met en scène cette fois-ci Donald Trump et Barack Obama pour promouvoir Move 24, un service de déménagement très rapide. Dans ce film, on découvre un Barack Obama effrayé de trouver dans son propre lit le nouveau président américain, nouvellement élu.

Image de prévisualisation YouTube

La marque ukrainienne Le Silpo détourne le célèbre slogan de « Make America great again ! » avec ce père Noël en chocolat à l’effigie de Donald Trump. Un print signé par l’agence Tough Slate Design.

Après les fake news si chères à Donald Trump, voici une fake ad réalisé par l’agence londonienne AML, publiée sur Twitter en avril dernier. Cette campagne d’affichage inspirée des campagnes d’affichage de The Economist a été imaginée de toute pièce et intégrée sur une photo existante puis partagée sur les réseaux sociaux comme une vraie campagne. Comme quoi, il est important de vérifier une information avant de la partager (découvert grâce à Culture Pub).

La photo originale

La fausse publicité

Ce spot pour Hateboards, une marque londonienne spécialisée dans le design de skateboards, prenait clairement position contre le candidat républicain en octobre dernier et ses propos mysogines. La partie sous la planche d’un skate, se détériorant rapidement, il peut être amusant de la customiser avec une personnalité que l’on déteste ! Voici le film intitulé « Women against Trump ! »

Image de prévisualisation YouTube

Février 2017

 

Quelque chose à dire ?