image

Plusieurs massacres dans des écoles ont marqué l’histoire récente des Etats Unis ces 20 dernières années: Columbine (12 élèves et un professeur tués en 1999), Virginia Tech (33 morts en 2007) ou encore Sandy Hook (20 enfants et 7 adultes trouvèrent la mort en 2012). Depuis cette dernière tuerie, 273 fusillades ont eu lieu dans des écoles. En 2018, 18 fusillades se sont déroulées dans des écoles primaires, collèges, lycées ou universités dont la tuerie du lycée de Parkland (Floride) le 14 février dernier qui a fait 17 victimes 

Victimes et blessés entre janvier 2014 et février 2018 (source Gun Violence Archive)

Sandy Hook Promise, née suite à la tragédie de 2012, est une ONG qui a pour vocation de protéger les enfants de la violence armée en prônant des solutions pour garantir une plus grande sécurité dans les écoles, les universités. Pour alerter sur cette cause, elle vient de lancer un nouveau film intitulé « Point of view » réalisé par Rupert Sanders de MJZ pour l’agence BBDO New York. On peut y découvrir des scènes du quotidien, sur le chemin de l’école, dans les couloirs, les vestiaires qui peut rappeler le long métrage « Elephant » de Gus Van Sant. Le film peut donner le sentiment que la caméra est témoin de toutes ces scènes or ce n’est qu’à la fin que le spectateur se rend compte qu’il a suivi, de façon subjective, le tireur lui-même qui s’apprête à commettre ses crimes.

Le film poursuit le travail entamé en 2016, par l’ONG et son film « Evan » qui cachait les signes avant-coureurs d’une fusillade. Ce film déjà orchestré par BBDO New York et réalisé par Henry-Alex Rubin de Smuggler met en scène une histoire d’amour entre un garçon et une fille avec laquelle il communique en gravant des messages sur la table d’une bibliothèque. En fait, dans ce film, le spectateur est happé par l’intrigue amoureuse et ne voit pas au second plan les indices d’un drame en train de se nouer.

Décembre 2018

Quelque chose à dire ?