image

De nombreux enfants sont victimes de maltraitance à Porto Rico. Afin de mettre en avant l’action de « la Casa de Ninos Manuel Fernandez Juncos » et dénoncer les mauvais traitements dont les enfants sont victimes, l’agence Lopito, Ileana & Howie de Guaynabo (Porto Rico) a mis en scène des enfants dont le corps est recouvert de tatouages, représentant les sévices dont ils sont victimes : les coups portés, les abus sexuels et les insultes. L’idée est de montrer que ces mauvais traitements à l’instar des tatouages restent des marques indélébiles que le temps n’effacera pas.

Directeur de la création: Tere Dávila
DA / Retouche: Radomes Germán
DA : Jorge Tous
Concepteur Rédacteur:Alejandro Aguilera
Photographe: Jochi Melero

Avril 2019

Quelque chose à dire ?