image

Greenpeace France a lancé ce lundi 02 mars, une campagne de communication pour dénoncer l’inaction récurrente de nos décideurs politiques par le biais d’un spot diffusé au cinéma et sur Internet ainsi qu’une campagne d’affichage.

Le film imaginé par l’agence Strike montre des événements liés au changement brusque du climat : les pans entiers d’un iceberg s’écroulant, d’immenses incendies de forêt, les dégâts causés par un cyclone, des inondations avec en guise de voix off, les discours de nos derniers présidents de la République (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron) nous alarmant sur l’urgence de la situation. Malgré leurs paroles, rien ne semble véritablement changer. Aussi l’agence Strike pour renforcer ce constat, fait apparaître sur ces différentes séquences des « bla, bla, bla » qui s’évanouissent dans ces cataclysmes écologiques.

Il est triste de constater que face à l’urgence de la situation, la régie « Médiatransports » et plusieurs cinémas n’ont pas accepté de relayer cette campagne la considérant comme « trop politique » alors que le contenu de ces messages a été approuvé par l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP).

Pour l’ONG Greenpeace, il est temps que le gouvernement prennent de vraies mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris lors de la COP21, qui s’était fixé une augmentation maximum de 1,5°C de réchauffement climatique, que nous ne sommes pas en mesure d’honorer.


Directrice de la communication : Laurence Veyne
Création : Jérôme Gonfond
Stratégie : Pierre Bellefleur
Réalisation : Strike & Fix Studio
Production : Fix Studio
Superviseurs VFX : Benjamin Laborde & Romain Joly
Producteur VFX : Cédric Herbet
Coordinatrice VFX : Pauline Bouyer
Production son : Schmooze
Ingénieurs son: Sylvain Rety / Thibault Alunni
Productrice son : Carla Biancheri
Montage : Anaïs Kerforn
CGI Lead : Romain Joly
Compositing Lead : Benjamin Laborde
Illustrateur 3D Print : Waldo Lee

Mars 2020

Quelque chose à dire ?