image

Le magazine britannique « The Economist » reste sans aucun doute l’un des hebdomadaires économiques de référence sur le plan international grâce en particulier à la qualité de ses analyses. Outre Manche, ses campagnes publicitaires sont devenues très connues, en imposant  au fil du temps le célèbre rouge accompagné de textes blancs ou de visuels minimalistes.

La première annonce de cette longue saga publicitaire commencera en 1988 avec « I never read The Economist. Management trainee.Aged 42. » L’objectif de cette annonce signée par l’agence Abbott Mead Vickers BBDO : Faire passer le magazine d’une image de publication à destination de spécialistes avertis sur l’économie à un hebdomadaire devant être lu par les managers du monde entier.

TheEconomist-1988

La présence de ce magazine économique anglais en France s’est établie progressivement. En novembre 2012, l’agence CLM/BBDO signe une série de 4 annonces visant à promouvoir un dossier spécial entièrement consacré à la France. Dans l’esprit des célèbres annonces conçues en Angleterre, l’agence française sortira 4 prints (affichage kiosques et dans les grandes écoles) incitant les français à avoir un regard plus objectif sur la situation économique et sociale de leur pays. Pour compléter ce dispositif, des lingettes pour nettoyer les lunettes seront distribuées dans les Thalys et le TGV Lyria, ainsi qu’un affichage digital sur écrans géants (Défense et Citadium).

Prints (affichage et bannières web)
Opération lingettes Thalys et TGV Lyria

TheEconomist-DossierFranceLingettes

Ecrans géants digitaux

Nouvelle étape : En novembre 2013, l’agence CLM/BBDO signe une nouvelle campagne à l’occasion de la sortie d’un numéro entièrement consacré à la Grande Bretagne. Les annonces reposent sur l’objectivité indiscutable du titre. Pour cela, l’agence tourne en dérision son propre client en critiquant quelques uns de ses choix : le célèbre rouge de la marque, le fait qu’il soit rédigé en anglais (jamais facile pour un français !) et un corps typographique trop petit aux yeux de certains. Prouvant ainsi que The Economist a vraiment un vision objective sur tout même sur lui même !

Cette semaine, The Economist et l’agence CLM/BBDO lance pour la première fois en France un spot publicitaire pour poursuivre sa conquête du public français (anglophone). Ce film plutôt réussi met en scène le rouge qui reste le symbole prioritairement associé à cet hebdomadaire outre-Manche. Sur un fond de colonnes de presse en transparence, des symboles forts traités de façon minimaliste sont associés à la couleur rouge (le père Noël, une voiture Ferrari, une paire de Louboutin, une cabine téléphonique anglaise, le petit livre rouge, le téléphone rouge, le bouton de l’arme nucléaire…) mais aussi à des termes qui les résument en un seul mot, prononcé avec une voix off à l’accent anglais. Un film dont le ton sérieux peut rappeler certaines campagnes pour des causes humanitaires.

Image de prévisualisation YouTube

Avril 2014

 

 

Quelque chose à dire ?