image

Les syndics communiquent rarement sur les supports destinés au grand public. Aussi le syndic professionnel Bellman épaulé par l’agence Steve lance sa première campagne pour inciter les copropriétaires à changer leur administrateur d’immeubles. Selon une étude Harris Interactive, seul 19% des propriétaires seraient prêts à franchir ce pas alors qu’ils seraient 45% à en être mécontents

Pour leur donner envie de le faire, Bellman a sorti ce 8 février une campagne d’affichage qui dénonce non sans humour le calvaire que peuvent subir certains propriétaires face à l’inaction de leur syndic. A tel point, que ne pas changer serait considéré comme une forme de masochisme.

La campagne prévue sur 6 semaines sera diffusée dans le métro, sur les bus, en abribus, dans les gares et renforcée par un dispositif digital et social mais aussi des relations presse.

Les photos sont signées par Sacha Goldberger.

Quelque chose à dire ?